Aller au contenu

Développement du pouvoir d’agir et présupposés. Vidéo de Yann Le Bossé.

DPA et présupposés

Yann Le Bossé s’exprime sur le Développement du Pouvoir d’Agir (DPA) et les présupposés.

La négociation et l’action sont au cœur du DPA

La négociation et l’action sont au cœur du DPA. En effet, le DPA suppose d’agir sur deux aspects en même temps. Avoir une lecture structurelle en disant qu’est-ce qui ne va pas, qu’est-ce qui peut être amélioré ?  Et avoir une lecture personnelle en disant : comment cette personne-là vit la situation et comment est-ce que je peux l’accompagner pour qu’elle s’en affranchisse.

De plus, ce qui est un peu radical dans cette approche, c’est que l’on considère qu’il n’existe aucun problème qui soit uniquement structurel ou strictement individuel. Ainsi, cela remet la complexité au centre de l’analyse. Cela permet de mettre en évidence que tout est une question d’interaction.

Pas de coupable mais des enjeux

Il n’y a pas de coupable dans cette approche-là. Ainsi, on  considère simplement que les gens ont des enjeux. Et ces enjeux-là doivent se négocier. C’est une prémisse fondamentale. À partir du moment où les personnes ont des enjeux, vous devez composer avec ces personnes, vous devez composer avec ces enjeux.

 

EnregistrerEnregistrer